logo Genève 1850



Portrait d'Auguste Magnin en 1903

Auguste Magnin (1841-1903)


Auguste (Jean-Henri) Magnin est l’auteur du Relief de Genève en 1850, auquel il a consacré une bonne partie de sa vie et de sa fortune. Il est né à Genève, le 13 décembre 1841, dans une famille de commerçants: son père est marchand de combustibles dans le quartier de Saint-Gervais. Le jeune Auguste a suivi sa scolarité et ses études secondaires à Genève, montrant très tôt une passion pour les maquettes, qui va le guider naturellement vers l’architecture. Cependant, au cours de sa carrière, il ne construira vraisemblablement qu’un seul «vrai» bâtiment; son activité professionnelle sera partagée entre l’enseignement des disciplines de l’architecture et la réalisation de maquettes. Outre son célèbre Relief, on sait qu’il a modélisé le château de Chillon (maquette disparue), l’Église anglaise de Genève (il en existe une photo datée de 1896) et le Palais du Trocadéro de Paris (maquette disparue). On ne connaît qu'un seul portrait photographique d'Auguste Magnin, pris en 1903, l'année de sa mort. Ce portrait a vraisemblablement été réalisé pour figurer aux côtés du Relief de Genève en 1850, qui était alors exposé à l’École de commerce.


Dates-repères

1841: naissance à Genève, le 13 décembre.

1861: il est admis à la Section d'architecture de l'École des Beaux-Arts, à Paris.

1863: il abandonne l'École des Beaux-Arts, sans diplôme, et travaille vraisemblablement dans un atelier d'architecture.

1865: retour à Genève.

1867: il ouvre un atelier à la rue Bonivard 8, où il enseigne l’architecture, le dessin technique, la perspective, la géométrie et l’arithmétique, le modelage et l’art des ornements.

1868: il transfert son atelier à la Rue des Allemands (actuelle Rue de la Confédération), dans un immeuble (démoli) dont il redessine la façade. Il conservera cet atelier jusqu'en 1898. Parallèlement à ses leçons particulières, il donne des cours au gymnase et à l'École d'art appliqué à l'industrie.1869: la Ville lui confie la construction de l'école enfantine de Saint-Gervaix (c’est la seule construction qu’on lui connaisse).

1873: il épouse Françoise Redard.

1876: naissance de sa première fille, Julia (Aline).

1878: premières réflexions sur le Relief de Genève en 1850.

1879: naissance de sa seconde fille, Jeanne (Françoise).

1880-1896: il travaille sur le Relief de Genève en 1850, avec une pause en 1893, faute de financement.

1896: Le Relief de Genève en 1850, tout juste achevé, est montré au public lors de l’Exposition nationale suisse, à Genève. Auguste Magnin y reçoit une médaille d'or pour son travail.

1896: il complète la Maquette de Genève en 1815 de Pierre-David Matthey (1752-1826), en y ajoutant l'enceinte de défense et les glacis.

1903: décès à Genève, le 13 mars.




Dessins d'Auguste Magnin: l'Hôtel de Ville

Hôtel de Ville Dessins d'Auguste Magnin, tirés de son Album des monuments de Genève en 1850




Dessins d'Auguste Magnin: la cathédrale Saint-Pierre

Cathédrale Saint-Pierre





Dessins d'Auguste Magnin: la prison pénitentiaire et la tour Maîtresse

Prison pénitentiaire et tour Maîtresse